arreter de fumer

Quelles techniques naturelles pour arrêter de fumer ?

Avoir comme objectif d’arrêter le tabac n’est pas chose facile, mais c’est faisable. Il faut une bonne dose de volonté et utiliser différentes techniques qui sont nombreuses, mais qui ont aussi leurs limites. En voici quelques une classées dans la rubrique « naturelles »

L’hypnose

Une méthode très efficace pour arrêter de fumer consiste à renforcer la volonté du patient pour l’aider à surmonter ses besoins en nicotine. L’hypnose est une technique psychiatrique consiste à pousser la personne dans un sommeil profond pour lui permettre de ne plus ressentir l’envie de fumer et/ou de grignoter après l’arrêt. L’hypnose recherche les besoins conscients et inconscients qui poussent une personne à fumer. Une fois fait, le thérapeute peut les effacer.

C’est un traitement qui vise surtout la conscience et l’état psychologique d’un patient. L’hypnotiseur tente de convaincre le fumeur qu’il doit se débarrasser de son attachement pour une plante toxique, dont la fumée nuit gravement à sa santé. Chaque bouffée réduit son espérance de vie de quelques secondes, voire de quelques minutes. Le sujet est donc conscient du fait qu’il fait souffrir son organisme, uniquement pour avoir sa dose quotidienne de nicotine. Avec le temps, il est moins dépendant de la cigarette et à la fin, il réussi à s’en passer complètement.

Malgré tout, on constate en général que le désagrément du tabac lié à l’hypnose n’est pas durable, 6 semaines au maximum.

Les taux de réussite de cette méthode varient entre 35 et 40% et l’hypnose ne fonctionne que sur des sujets réceptifs. Elle peut être utilisée avec les substituts nicotiniques, mais ne peut pas être active pour certaines catégories d’individus.

L’acupuncture

L’acupuncture est une méthode ancestrale qui vient de Chine et qui est connue pour son efficacité, mais dont la médecine actuelle ne reconnaît toujours pas les vertus. Le principe est d’incérer de fines aiguilles dans les tissus et la peau du patient pour activer les réseaux d’énergie qui diminuent l’envie de fumer. Une stimulation d’un point précis situé sur le nez d’un fumeur calme intensément ses besoins nicotiniques. Ce point agit comme une sorte d’interrupteur qui coupe le circuit lié au manque de nicotine.

Cette méthode peut être employée par tous ceux qui croient à son efficacité. A savoir que beaucoup de fumeurs ont arrêté grâce à elle, malgré la non-reconnaissance par les autorités publiques. Malgré tout, l’acupuncture commence à être abandonnée, car ses effets ne sont pas significatifs sur des personnes dont le degré de dépendance à la nicotine est élevé. C’est la raison pour laquelle beaucoup de fumeurs préfèrent les substituts.

Le laser

arreter de fumer avec le laser

Arreter de fumer avec le laser

Aujourd’hui, l’acupuncture s’effectue de façon plus moderne avec le laser, un moyen dont l’efficacité est plus rapide, moins douloureux et sans effets indésirables. La question se pose sur son efficacité, car il est encore en phase d’expérimentation. De plus, les tarifs sont relativement élevés, de 75 à 350 €/l’heure.

L’homéopathie

L’homéopathie utilise l’extrait de « tabacum » pour aider les personnes à arrêter de fumer. Elle existe sous plusieurs formes : NuxVomica 5 CH, Argenticum 9 Ch, Caladium 5 Ch, Lobelia Inflata 5 Ch et Gelsemium 9 Ch.

Cette technique permet d’alléger, voire d’anéantir les symptômes du sevrage. En l’utilisant, les sensations de manque de tabac ne se feront plus sentir. Néanmoins, elle n’est pas reconnue par les spécialistes et ne suffit pas aux fumeurs très dépendants.

La Sophrologie

Ceux qui ne veulent pas utiliser de techniques psychothérapiques ou des substituts nicotiniques chimiques peuvent adopter la sophrologie. Cette technique consiste à maîtriser sa respiration, ses sentiments et ses sensations physiques.

Les huiles essentielles

Ce sont des huiles concentrées extraites à partir de plantes à vertus thérapeutiques qui ne s’utilisent qu’en petites quantités. L’huile essentielle de Lavande par exemple est efficace pour combattre l’anxiété, la dépression, la fatigue nerveuse et musculaire. Elle l’est également pour les infections pulmonaires, en cas de constipation ou pour réduire la cellulite. Or, le manque de nicotine provoque tous ces symptômes et une personne qui avait l’habitude de fumer une cigarette pour calmer ses angoisses est alors tentée d’en rallumer une autre en cas de stress ou d’anxiété. L’huile essentielle de Lavande peut donc être utilisée pour calmer ce besoin nicotinique, car c’est un substitut naturel qui ne présente aucun risque pour la santé.

L’huile essentielle de menthe poivrée peut être utilisée pour aider à traverser la période du sevrage à la cigarette. Elle guéri les maux de tête entraînés par le manque de nicotine et combat également la fatigue intellectuelle et musculaire ainsi que les infections pulmonaires.

La naturopathie

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un traitement naturel basé sur la consommation d’aliments sains avec pour objectif de réorienter le patient vers une alimentation équilibrée et complète. La prise de poids est effectivement un facteur redouté des fumeurs, surtout des femmes, ce qui atténue leur motivation pendant la période de sevrage. Une alimentation bien équilibrée peut atténuer la dépendance à la nicotine tout en évitant la prise de poids.

La consommation de fruits et de légumes frais riches en vitamines, en nutriments et en oligo-éléments aide le corps à traverser la période durant laquelle la nicotine vient à manquer. Cette méthode donne trois fois plus de chances à un fumeur d’arrêter complètement la cigarette.

La méthode Allen Carr

C’est une méthode qui se rapproche beaucoup de l’hypnose et qui a pour objectif de convaincre mentalement et psychologiquement un fumeur que la nicotine à laquelle il est accro est assez insignifiante. Il suffit de cinq jours sans tabac pour que le désir s’estompe et de trois semaines pour qu’il disparaisse complètement.

Les tisanes

Boire des tisanes pour arrêter de fumer est particulièrement naturel. On note par exemple l’infusion à la racine de Kudzu, connue depuis des millénaires, la tisane à la Valériane et l’infusion au Plantain donnent un mauvais goût au tabac,

La psychologie comportementale

La psychologie comportementale pour arrêter de fumer a pour objectif de comprendre les racines psychologiques profondes qui poussent un individu à s’auto détruire par l’addiction à la cigarette.

Le magnétisme

Le magnétisme consiste à utiliser les énergies intérieures pour stopper le tabac. Il est recommandé de faire appel à un magnétiseur en complément d’autres méthodes.